Le 55 rue de la Villette et le cinéma des Buttes-Chaumont

Les studios Elgé 55 rue de la Villette, Paris XIXème. Rien de bien remarquable, un bout de rue tranquille à deux pas du parc des Buttes-Chaumont. Une porte métallique plutôt vilaine, sans doute une porte arrière, l'accès à la cantine de l'école maternelle de la rue du 7ème art. Rue du 7ème art? Quel drôle de nom pour cette allée piétonne au milieu d'immeubles modernes! Rien ici, à part ce nom incongru, ne rappelle les grandes heures des débuts du cinéma pui...

Lire cet article

À la recherche du Paris de Nicolas Flamel (1330/40?-1418)

Entre la rue des Lombards et le square de la tour Saint-Jacques, la rue Nicolas-Flamel croise la rue Pernelle, deux très anciennes voies de Paris: la rue de Marivaux et la Petite rue de Marivaux (1) rebaptisées ainsi en l'honneur du fameux alchimiste et de son épouse dame Pernelle. Ce choix onomastique n'est en rien dû au hasard car c'est bien à cet endroit qu'était située la boutique de Nicolas Flamel, supposé alchimiste mais vrai libraire. Sa librairie, à l'enseigne de la fleur de lys se trouverait aujou...

Lire cet article

les portraits de cire à travers la tourmente révolutionnaire

Portrait de cire de Curtius    En 1776, un médecin d'origine allemande, Philipp Wilhelm Matthias Kurtz devenu Philippe Mathé-Curtz dit Curtius installe un cabinet de cire au Palais Royal. Rapidement, ce cabinet devient l'une des attractions majeures de ce jardin alors tellement à la mode. On y voit notamment la famille royale réunie pour un dîner, ce que l'on appelle le "grand couvert", mais Curtius expose aussi les célébrités du temps, Necker, Madame du Barry, le duc d'Orléans......

Lire cet article

dragon-Balcon de l`hôtel Chenizot le Saint-Louis
 
Pour recevoir des informations sur les visites organisées et ne rien perdre des billets du bloc-notes de la Chimère, c'est ici