rue des Barres-Paris IVème arr.
Dès la fin du IVème siècle, une basilique se dresse sur le monceau Saint-Gervais. Tout autour, sur ce petit promontoire qui permet de se maintenir à l'abri des caprices de la Seine, s'installe une petite communauté de pêcheurs. Au nord de ce bourg, s'étire la route qui mène vers Melun et Sens. Ici se trouve le premier noyau de ce que les Parisiens ont fini par appeler la Ville.

La Ville, c'est ainsi que les Parisiens nomment la rive droite pour la distinguer de la Cité, l'île, lieu du pouvoir et de l'Université, la rive gauche, lieu du savoir. La Ville, c'est le monde des bourgeois, le monde du négoce et des affaires. On y trouve la Grande Boucherie de Paris, et l'église où la puissante corporation des bouchers a sa chapelle, Saint-Jacques-de-la-Boucherie. On y trouve nombre de métiers liés au travail de la viande, les écorcheurs et les tripiers, mais aussi des métiers liés à l'exploitation de la peau, les tanneurs, les parcheminiers ... Les libraires ne sont pas loin et la boutique de Nicolas Flamel à l'enseigne de la fleur de lys se trouvait tout près de la tour Saint-Jacques.

Le nombre important des hôtels particuliers la magnifique façade de l'église Saint-Gervais-Saint-Protais prouve que ce quartier demeura très vivant jusqu'à la fin du XVIIIème siècle.

Cette visite sera l'occasion de faire revivre ce passé médiéval si riche, si tourmenté. Après une présentation du Châtelet et du rôle et de l'importance de la Grande Boucherie, nos pas nous mènerons de la tour Saint-Jacques jusqu'à l'église Saint-Gervais Saint-Protais pour enfin nous perdre dans le lacis des petites ruelles qui nous mèneront jusqu'à la place Saint-Paul.

dragon-Balcon de l`hôtel Chenizot le Saint-Louis