fondation Deutsch de la Meurthe. CIUP
Un grand parc, des bâtiments de tous styles architecturaux, traditionnels ou résolument modernes, telle se présente aujourd'hui la Cité Internationale Universitaire de Paris. À la fin de la première guerre mondiale, plusieurs facteurs concourent à la création de cet ensemble unique en son genre: le vaste terrain laissé par la destruction de l'enceinte Thiers, la volonté de favoriser la rencontre entre des étudiants venus du monde entier parfaire leurs études à Paris, le manque criant de logements dans la capitale.

En 1921, André Honorat, alors ministre de l'Instruction Publique et des Beaux-Arts fait adopter le projet de la création d'une cité universitaire consacrée au logement des étudiants. Très rapidement, la première maison - en fait le premier ensemble- est inauguré; il s'agit de la Fondation Emile et Louise Deutsch de la Meurthe. Pour les fondateurs de cette résidence, il s'agit de loger les étudiants et les étudiantes -l'un des six pavillons leur est réservé- avec un souci du confort maximum. Ce bel ensemble est le premier d'une longue suite de créations qui se poursuit de nos jours.

Certains pays ont fait le choix de la tradition comme la maison du Japon, d'autres comme la Suisse ou le Brésil, se sont tournés vers la modernité en faisant appel à un architecte de renom, Le Corbusier ou l'Iran qui fit appel, entre autre, à Claude Parent.

Après une présentation du contexte historique dans lequel la CIUP vit le jour, nous nous promènerons à travers les allées ombragées du magnifique parc de la cité à la découverte de ces maisons qui font toute la richesse de cette ville étudiante.

 

dragon-Balcon de l`hôtel Chenizot le Saint-Louis